Essences

Notre masque est notre suaire,
en lequel s’empreinte
notre profond le plus intime
Indélébile à notre surface
s’inscrit notre intérieur
Incontournable notre enveloppe,
nous emprisonne et nous expresse
Masques, vapeurs qui passent ou fantômes éthérés, empreintes semblant flotter comme autant de signes distordus et tâtonnants d'un dialogue entre l'être et la matière... Tels apparaissent ces morceaux d'âmes, dont les fibres les plus secrètes se sont laissées prendre dans les interstices du voile, essences de l'être subitement convoquées, aspirées à la surface et tout étonnées de l'être.


   > Présenté pour la 1ère fois au Théâtre de Verre (2007 - exposition collective)